Comment aider celles qui vont mal ?

Dernière mise à jour : 9 mars 2021



Bonjour chère et précieuse toi,

Comment vas-tu aujourd'hui?

Alors que je repassais en revue mes derniers billets, j’en suis venue à me dire que mes écrits ces derniers temps avaient de plus en plus une note triste. Alors que je me préparais pour quelque chose de plus joyeux, ou dynamique, j’ai entendu parler d’Alysson. Alysson est une jeune femme de 24 ans qui s’est donné la mort parce que le barber-shop qu’elle a ouvert en août dernier a fait faillite (source). Juste avant, c’est l'histoire de mlle M. qui m’était racontée : une femme de moins de 30 ans, qui a pris plus de 30kg pendant le 1er confinement et qui a succombé à une crise cardiaque il y a une dizaine de jours.

Ce sont deux exemples parmi des centaines, voir des milliers des situations dramatiques qui ont en commun la pandémie du Covid 19.

Chacune de nous connaît au moins une personne qui est en souffrance à cause de cette pandémie (si tu n’en connais pas c’est peut-être parce que tu es la personne en souffrance ?).

C’est vrai, à cause du Covid 19, certains ont tout perdu : revenu, activité professionnelle, logement, stabilité financière, lien social, goût de vivre, paix intérieure, assurance, etc…

À cause de ça, certains choisissent de se donner la mort. Ça amène à réfléchir et à se demander : qu’est je peux faire pour ces personnes?

Je n’ai pas d’or ou d’argent.

Les informations sont tellement déprimantes que je les suis trop rarement pour savoir exactement et dans les détails ce que l’état met en place et rediriger les gens vers ces aides et ces solutions là.

Peut-être que tu as réfléchis comme moi et à ce niveau de la réflexion tu t’es demandée : “Est-ce que ça signifie que je suis complètement inutile et que je ne peux rien faire pour personne?”

Ma réponse à cette question est “Non!”

À mon avis, pour aider efficacement une personne, il faut d’abord offrir à cette personne ce qu’on a. Dans mon cas, ce que j’ai aujourd’hui sont :

  • Le temps

  • Le plaisir que j’ai à écrire

  • Le plaisir que je prends à écouter et quand on le souhaite à donner des conseils.

J’aimerais aussi t’encourager à réfléchir à ce que tu as et que tu pourrais offrir à des personnes qui souffrent aujourd’hui. Parfois, ton offre ne sera pas adaptée à la demande, elle pourra même être mal perçue, ça ne voudra pas dire que tu auras eu tort de la proposer. Peu importe comme elle est reçue, ne baisse pas les bras : continue à la proposer car quand tu t’adresseras à la personne qui a besoin de ce que tu as à offrir, sa réaction vaudra tous les rejets que tu as essuyés par le passé.

Il reste quand même un groupe de personnes que ce que j’ai à donner ne pourra pas atteindre, peu importe ce que je fais : les personnes qui souffrent en silence. Celles qui portent des masques souriants quand elles sont en interaction avec les gens, et qui pourtant pleurent à chaudes larmes une fois qu’elles sont seules.

Je parle des personnes qui ont souvent été celles sur qui on compte, et qui n'ont pas appris à compter sur les autres en retour. Celles qui ont toujours été les “porteurs”, et que personne n’a jamais pensé à “porter”.

Pour ces personnes là, qui souffrent dans le secret et qui n’expriment pas leur souffrance à voix haute, mon temps, mon écoute, mes conseils, etc… ne serviront à rien parce que de toute façon elles ne me le demanderont pas.

La seule chose que je peux leur donner, c’est mon intercession. C’est prier pour elles, pour que Jésus intervienne en leur faveur.

En effet, la prière est l’un des plus beaux cadeaux qu’on peut offrir à une personne. Parce qu’on invite Celui Qui Peut Tout à agir en faveur de cette personne.

C’est ce que je veux faire pour toi qui souffre des conséquences du Covid ou pour la personne que tu connais, qui souffre des conséquences du Covid :

  • Prier pour toi

  • Offrir mon temps pour t’écouter

  • Écrire.

Parce que je ne veux pas être spectatrice de la pandémie, mais actrice du combat contre la pandémie, à mon niveau, avec mes armes. Comme David qui a choisi d’affronter Goliath avec 5 cailloux et une fronde, déclinant ainsi l’offre du Roi de lui prêter son armure et son épée.

Pour que cette aide soit efficace, j’ai besoin de ta contribution :

  • Partage ce message avec une personne qui pourrait avoir besoin de l’entendre.

  • Partage mes coordonnées avec une personne qui a envie/besoin de parler.

  • Partage avec moi les sujets de prière que tu pourrais avoir, les tiens ou ceux de personnes autour de toi.

  • Partage moi tes coordonnées (ou ceux de la personne que tu veux m’adresser) en DM pour que je te recontacte.

L’objectif de ma démarche est d’agir activement pour encourager d’autres personnes à se prendre en main, encourager celles qui sont à deux doigts de prendre la même décision qu’Alysson à ne pas lâcher prise.

Ensemble, nous pouvons nous aider à survivre à cette pandémie.


Avec amour,


Anaïs.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout